jeudi 27 août 2015

S'mores dip - la déferlante régressive made in USA débarque en France

3 ingrédients : du chocolat, des chamallows, des crackers - je prédis là la déferlante culinaire de cette rentrée.
S'mores dip
S'mores dip - @fivehearthome

Après le gâteau magique, le mug cake, le cronuts, et autres inventions culinaires régressivement absurdes, le S'mores dip débarque en France.
En pratique, vous faites fondre du chocolat, vous versez dans un plat allant au four, vous recouvrez de chamallows, et vous enfournez 30 minutes. 
S'mores dip
S'mores dip - @dessertfortwo
S'mores dip
S'mores dip - @welcomehometaylor
Pas de vaisselle, pas besoin d'assiettes, ni de petites cuillères, cette spécialité venue des USA se déguste à l'aide de crackers, trempés directement dans le plat.

S'mores dip
S'mores dip - @welcomehometaylor

S'mores dip
S'mores dip - @fivehearthome
Et vous, vous comptez essayer ? Je suis preneuse de vos avis...!

S'mores dip

6 commentaires:

  1. Bonjour,
    merci de nous faire découvrir en avant-première cette nouvelle recette. Je pense moi aussi que ça va marcher. Mais c'est comme les mug cakes, ça ne m'attire pas vraiment. Dès que c'est trop simple ça ne me plaît pas ;-)
    Je rajouterais que, comme pour les mug cakes, afin de confirmer -ou de changer- mon avis, je vais peut-être bien essayer une fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec vous !
      Ça marchera sûrement parce que c'est ludique et "gourmand / régressif". Mais a mon sens, pas un grand intérêt culinaire.
      Je préfère d'avantages prendre le temps pour une tarte maison avec de bons fruits frais ou même une vraie mousse au chocolat toute simple !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci !
      Après, au goût c'est particulier, l'expérience de consommation peut s'avérer "bizarre" ou décevante... ou au contraire totalement régressive ! Vous me direz que ce que vous en pensez ;)

      Supprimer
  3. C'est simple dans la composition, facile à réaliser, sympa à partager. Ca peut marcher en France. Moi, ça ne me tente pas du tout mais si des copains en sortent dans un chalet en montagne, alors qu'il neige dehors, il est probable que je me laisse tenter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je mets ça dans la même catégorie que le beurre de cacahuète. En gros, tu aimes, ou pas. Moi perso, j'ai des réserves ;-)

      Supprimer

J'attends vos messages !